Dins la votz dels sègles amb Renat Jurié : dijòus 8 de junh

Marc Oriol e Renat Jurié seràn amb nosautres aqueste dijòus per una jornada musicala e poetica de tria. Dos grands artistas occitans d’uèi.

Dijòus 08/06 a 18h30 : Projeccion Dijòus-Cinem Renat Jurié Dins la votz dels sègles / Dans la voix des siècles

La banda anoncia :

Documentari 73 minutas – 2015
Realizacion Marc Oriol – Produit per Mira Productions en coproduccion amb Òc télé.
En preséncia del realizator.

Entre occitan et français, Renat Jurié, chanteur traditionnel et enfant d’un monde rural péri-urbain disparu, nous transmet une part de la mémoire collective dont il est porteur engagé. Les scènes tournées au gré des saisons dans sa ferme du Rouergue et les concerts avec son comparse musicien Jean-Pierre Lafitte, nous posent avec Renat dans le temps retenu qui fait ce pays, sa langue et sa manière de penser.
Il parle sept langues, élève des vaches, a enseigné l’anglais, chante, danse et vit en occitan depuis toujours…Depuis quelques années, il développe comme peu, avec Jean-Pierre Lafitte, un répertoire de chant sacré en langue d’oc qui connecte l’auditoire contemporain aux sonorités du passé, sans prétention, sans artifice et toujours prêt à l’évolution.
Portrait de Rénat Jurié peut-être mais prétexte à évoquer des thèmes aussi divers que la langue, dieu et la foi, la tradition, la transmission, la modernité, la ruralité, les techniques de chant, la ligne droite, la simplicité… et pourquoi pas, s’il le veut bien l’étymologie, l’authenticité, la nostalgie, la soupe aux choux et les conserves pour l’hiver !
Tout ceci éclairé par la lumière de son compère Jean-Pierre Lafitte, souffleur en roseaux et grand contradicteur du premier.
« C’est d’âme qu’il faut changer, non de climat » Sénèque

 

Marc Oriol sera l’invité de La Pause Musicale à 12h30 avec MAO

« MAO, chan/sornettes bariolés, en concert à La Pause Musicale. Marc Oriol (instruments plus ou moins monocordes et innommés à l’exception de l’épicuriette des chauves) »

L’event Facebook

En vidéo :

Comments

comments